Archive Schurhammer

Paroisse de Javier

Agenda

Noticias

  LE CHATEAU

Histoire
Au début du deuxième millénaire, au XIème siècle, Esabierre, nom basque qui signifie maison neuve, était une tour défensive isolée, située à la limite des royaumes de Navarre et d’Aragon. L’infant Ferdinand d’Aragon remit la ville et la forteresse au roi de Navarre Sanche VII Le Fort en 1223, en garantie d’un emprunt qu’il ne remboursa pas. C’est ainsi que Javier fut rallié définitivement au royaume de Navarre.

Son successeur, Teobaldo I confia la forteresse à Adán de Sada en 1236. La lignée passa ensuite aux familles des Azpilcueta et Jasso.

François Xavier naquit le 7 avril 1506. Peu de temps plus tard, après la conquête de la Navarre par les troupes castillanes, les parties défensives de l’ensemble furent détruites ; il resta seulement une grande bâtisse. Au cours des 120 dernières années, on compte trois processus de restauration. Le dernier, exécuté à la veille du cinquième centenaire, laisse à la vue les parties essentielles de l’édifice médiéval.

Des pièces d’art

Le château offre un ensemble de pièces d’art d’un grand intérêt, relatifs à la vie et l’œuvre de François-Xavier. On peut signaler entre autres : 
un ensemble de six linges baroques de grandes dimensions réalisés par Godofredo Maes destinés à orner la sainte Chapelle où naquit François-Xavier. Ils y restèrent jusqu’à la fin du XIXème siècle.

Un ensemble de kakemonos – dessins japonais – du XIXème siècle représentant différentes scènes du séjour de François-Xavier au Japon ainsi que son arrivée au port de Kagoshima en 1549 ou la prédication à côté d’un puits à Yamaguchi.

Une sculpture de François-Xavier tenant un lys, réalisée vers 1622, année de sa canonisation. On suppose que c’est l’une des premières représentations du Saint.

 

 

 

 

 

 

Copyright | Aviso legal | Política de Privacidad | Optimizado para 800x600 Internet Explorer 7